Alpinisme, randonnée, trekking : de bonnes chaussures c’est primordial !

Partir en randonnée c’est prendre l’air, admirer le paysage, explorer de nouveaux horizons, profiter de la nature et aussi faire du sport. De ce fait, sa pratique nécessite un matériel adapté comme toute autre discipline. Comme l’activité principale est la marche, ce sont donc les chaussures qui doivent être spécifiques.

L’importance de porter les bonnes chaussures

Les pieds assurent deux fonctions : primo, ils amortissent et répartissent le poids du corps humain et secundo ils  propulsent celui-ci en avant pendant la marche. Voilà pourquoi lors d’une randonnée, ce sont ces parties qui sont les plus sollicitées dont 28 os, 27 muscles et 33 niveaux d’articulations ! Bien choisir les chaussures est donc une obligation si vous voulez profiter de votre séjour en pleine nature. Ce sont ces dernières qui protègent vos pieds et qui leur donnent du confort pendant tout le trajet. Dans le cas contraire, ce sont ces chaussures qui favoriseront l’apparition des ampoules et qui  causeront des accidents qui peuvent être graves.

Les chaussures pour les petites balades

Un type de chaussures pour une activité ! Pour les petites balades, ce sont les chaussures à tige « mid » qui correspondent le plus. Elles sont légères, à  semelle souples, et idéalement basses. Dans cette catégorie, les terrains ne sont pas très accidentés que parfois même des sandales adaptés peuvent faire l’affaire. Pour éviter les cloques, il est conseillé de prendre une paire ajustée à 1 cm de plus. Nombreuses sont les qualités de ces chaussures basses : elles sollicitent le travail des muscles de la cheville, les mollets, les quadriceps et biceps et le dos. Et pour un meilleur confort des pieds, mettre des chaussettes adaptées ne feront que du bien.

Les chaussures pour les longs trajets

Pour l’alpinisme ou le trekking, les chaussures de randonnée montantes sont les plus qualifiées. Elles doivent répondre à certains critères pour veiller à la sécurité du randonneur. Tout d’abord, ce sont ces tiges montantes qui empêchent la cheville de se fouler. Ensuite, son accroche doit être bonne avec des crampons profondément sculptés pour s’accrocher lors de l’escalade. Une bonne adhérence permet  de faciliter la marche sur des terrains mouillés et glissants. Pour cela, il est impératif qu’il soit confortable avec l’aide de l’amorti et des semelles pour limiter le choc avec le parterre. Enfin, le matériau doit être imperméable pour empêcher l’infiltration de l’eau.

Pour éviter que les parties de plaisir acquises au cours des balades ne tournent en catastrophe, il faut faire le bon choix en ce qui concerne les chaussures à porter.

Tous nos conseils pour des vacances bivouac avec des enfants en bas âge
En mode bivouac : quel type de GPS avoir sur soi ?