C’est quoi le camping sauvage et à quoi je m’expose ?

Le camping sauvage c’est partir tout en séjour à la rencontre de l’aventure. Très économique, cette pratique attire de plus en plus de personnes et la France figure parmi les pays propices à celle-ci. Cependant, il y a certaines restrictions à quoi s’y attendre.

Le principe de base du camping sauvage

Le camping sauvage consiste à camper dans un endroit isolé, au milieu de « nulle part » pour partir à la recherche de l’aventure. L’entourage et les voisins sont la nature et ses tous ces petits habitants. Cette pratique est surtout adoptée par les amoureux de l’espace vert et les aventuriers qui aiment profiter de leur vie dans un contexte insolite mais surtout en toute liberté. Le but est de placer la tente là où l’instinct les guide pour passer des nuits entières à la belle étoile. De ce fait, le camping sauvage est idéal pour ceux qui veulent laisser de côté un bon moment le confort pour être en parfaite symbiose avec dame nature.

Les avantages

A part le côté économique, le camping sauvage est un moyen d’être plus proche de la nature. En effet, avec un budget très réduit, la famille peut passer des vacances et profiter des nombreux avantages que celui-ci les offre : faire des randonnées, partir à la découverte du lieu, contempler le paysage, passer des moments conviviaux autour d’un feu, respirer le grand air frais pour recharger les batteries…C’est également un moyen très efficace pour faire comprendre aux tous petits l’importance de la préservation des espaces verts pendant encore longtemps. Cependant, avant de  poser la tente, il faut quand même s’informer des moindres choses sur le lieu.

Les restrictions imposées

« Ma liberté s’arrête là où commence celle des autres ». Bien entendu, la pratique du camping sauvage est soumise à certaines restrictions. En général, celles-ci se fondent sur des motifs écologiques (interdictions de camper dans les aires protégées ou sites classés), environnementaux (pas sur les rivages de la mer), esthétiques, de sécurité (pas sur les voies et aires publiques)  et de salubrité publique (déversement des eaux usées n’importe où). Chaque pays possède sa propre règlementation ; il est donc nécessaire de s’informer auprès du ministère de tourisme en cas d’ignorance. Effectivement, le non respect des ses règlementations conduit à l’obtention d’amendes selon la gravité de l’acte et du pays.

Le camping sauvage est un moyen de faire de vacances et de faire de l’économie en même temps. Pour pouvoir terminer le séjour par contre, il faut bien tenir compte des règlementations en vigueur du lieu.

Camping à la mer, à la montage ou à la campagne : avantages et inconvénients
Pourquoi les enfants aiment autant le camping l’été…