Tous nos conseils pour des vacances bivouac avec des enfants en bas âge

Partir en vacances en bivouac avec des enfants de bas âge n’est pas toujours très facile. En voulant les initier à cette pratique, les parents sont contraints de respecter certaines choses pour pouvoir profiter du séjour. Les mots d’ordre sont organisation, sécurité, et plaisir. Voici quelques conseils pour son bon déroulement.

Bien s’organiser

Camper avec des enfants moins de 4 ans nécessite une vraie organisation à commencer par le choix du dénivelé. En effet, leurs petits pieds imposent un trajet plus court et moins dur : environ 400 à 500 m et 1 à 2  km de distance. Ensuite, il est conseillé de réserver dans les gîtes ou refuges pour passer la nuit car leur petite personne nécessite plus de confort, mais ce tout en respectant l’esprit « camping ». Enfin, prévoyez toutes les étapes lors de l’itinéraire, les gouters, les vêtements aussi bien adaptés pour la pluie que pour la chaleur, le transport des bagages car plus petits ils sont, plus les bagages augmentent, et enfin les activités familiales car après tout, c’est le but de ce genre de sorties.

La sécurité comme priorité

Avant d’entamer le périple, faites une petite réunion pour fixer les règles à suivre. Il faut accorder beaucoup de temps à celle-ci car c’est à cet instant qu’il faudra énumérer les conseils de sécurité (par exemple tenir la main lorsqu’il est près d’un précipice…). Partir en randonnée avec un petit enfant c’est redoubler voire tripler de vigilance : c’est à cet âge qu’il aime défier et font exprès de prendre des risques. Dans ce cas, il ne faut pas le perdre de vue une seule minute. Ensuite, ayez en portée de main les vêtements spéciaux comme les imperméables en cas de pluies ou les coupes vents en cas froid. Le principal c’est de veiller à son confort.

Tout faire pour le plaisir

Un enfant de bas âge ne conçoit pas ce type de voyage comme les grands ; dans ce cas, il faut vivre avec son rythme. Il peut faire des petits arrêts de temps en temps pour goûter ou pour admirer un paysage ou des animaux. Dans ce cas, il faut le laisser faire pour qu’il puisse apprécier ces instants pour ensuite avoir envie de recommencer l’expérience. Encouragez-le lorsqu’il escalade les petits rochers ou quand il farfouille les sous-bois ; tant à s’y mettre si cela peut lui faire plaisir !

Partir en randonnée avec un enfant est peut être assez contraignant mais il faut voire le bon côté. Avec une bonne organisation, toute la famille peut toujours profiter pleinement du moment.

En mode bivouac : quel type de GPS avoir sur soi ?
Voyage à vélo ? Le kit réparation à avoir sur soi