Voyage à vélo ? Le kit réparation à avoir sur soi

Le cyclotourisme est une pratique très appréciée du fait qu’elle soit à la fois divertissante et tonifiante. Mais avant de se lancer dans un périple à vélo, il est nécessaire de se préparer mentalement et matériellement à d’éventuels problèmes mécaniques. Pour cela, il faut avoir un kit de réparation à portée de main.

Bien choisir son vélo de voyage

Avant d’entrer dans le vif du sujet, il est nécessaire d’insister sur le fait que tout repose sur la qualité du vélo. Pour choisir le bon, il faudra répondre à certaines questions : quel type correspond à votre utilité ? Quel type de matériau vous aimez ? Le voyage durera combien de jours ? Comment sera la taille des bagages qu’il supportera ? Quel type de terrain vous allez parcourir ? Quel est votre budget ? Ainsi, vous aurez un aperçu de ce que vous allez devoir choisir. Dans tous les cas, il est conseillé d’opter pour un vélo facile à réparer. De cette manière, vous pouvez le faire vous-même peu importe où vous êtes. Il suffit d’avoir les bons outils est le tour est joué.

Savoir se débrouiller

Avant le grand départ, il est vivement conseillé de passer chez un mécanicien vélo pour demander conseils pour que vous puissiez vous-même réparer votre engin en cas de pépins. Il ne s’agit de devenir un grand connaisseur mais juste de savoir venir à bout des problèmes mécaniques les plus fréquents tels que la crevaison, le dysfonctionnement des freins ou du dérailleur. D’ailleurs l’esprit débrouillard fait partie des traits caractéristiques des grands randonneurs.

Le kit de réparation à avoir

Dans le kit réparation donc, il doit y avoir ces éléments indispensables pour réparer son vélo. Tout d’abord, il y a la bombe de réparation de crevaison : elle peut réparer des perforations inférieures à 1mm. Peu encombrante, elle est très utile surtout si le kit ne contient pas de chambre à air de rechange. Ensuite, le démonte-pneu doit aussi répondre à l’appel : c’est cet outil qui vous aidera à ôter le pneu de la jante. C’est la cartouche de CO2 qui servira pour regonfler le pneu si vous n’avez pas une pompe à main. Enfin, il y a le fameux « multitool » : un assemblage de plusieurs tournevis et de clés qui vous serviront pour le montage, démontage ou serrage.

Pour partir sereinement en randonnée, le kit de réparation doit figurer parmi les bagages du cyclotouriste.

Tous nos conseils pour des vacances bivouac avec des enfants en bas âge
En mode bivouac : quel type de GPS avoir sur soi ?